Serre Ponçon Histoire

Pourquoi choisir entre mer et montagne quand on peut allier les deux au cœur d’un environnement naturel remarquable ?

Pourquoi choisir entre mer et montagne quand on peut allier les deux au cœur d’un environnement naturel remarquable ?

A 2h de Marseille, le lac de Serre-Ponçon, plus grande retenue d’eau de France, étale ses eaux turquoise au pied du Parc National des Ecrins.

Les crues de 1843 et 1856 et par la suite les pénuries d’été, en particulier celles de 1895, sont à l’origine des premiers projets du barrage sur la Durance. Les travaux d’aménagement commencèrent en 1955. Deux villages entiers furent rasés avant qu’en 1959 l’eau n’envahisse doucement la vallée. Deux années auront été nécessaires pour remplir le lac. D’un volume de 1,2milliard de m3 d’eau, il s’étale sur 20km de long et 3km de large, sur une superficie de 2800 hectares.

Aujourd’hui, le lac fait partie du paysage, les déplacements de population sont oubliés et le lac est devenu un atout majeur du territoire. Il est le site de référence en matière de gestion multi-usage de l’eau : production d’énergie (700GWh y sont produits chaque année), « château d’eau » de la Provence avec 200 millions de m3 dédiés à l’agriculture, l’alimentation en eau potable, lieux d’activités nautiques et touristiques, gestion du territoire et des crues…

On y pratique toutes les activités nautiques possibles depuis ses 10 ports et pontons publics. On s’y baigne dans une eau cristalline et l’on s’y ressource sur ses 9 plages labellisées « Pavillon Bleu ». Serre-Ponçon c’est aussi et bien sur la montagne. Ses sommets, ses cols, ses lacs et ses sentiers se parcourent à pied comme en VTT. Les télésièges des stations de Réallon ou des Orres permettent d’en profiter plus facilement.