Bormes les Mimosas Histoire

Dans un site enchanteur, au bord de la mer, à l’entrée du Massif des Maures, Bormes les Mimosas est reconnu comme un des plus beaux villages fleuris de France, village médiéval du 12ème siècle qui compte quelques 700 espèces végétales rares. De janvier à mars, la capitale du mimosa dans le Var se pare d’une longue « echarpe bouton d’or » avec ses 90 espèces de mimosas.

 

Les origines de Bormes dateraient de 400 ans avant JC avec un comptoir fondé par les grecs plus précisément sur l’îlot de Brégançon (nommé à l’époque Pergantium) et qui servait de relais pour le commerce et le cabotage avec les ligures !
Cette peuplade ligure appelée « Bormani » aurait donné son nom au village puisque “Bormani“ se serait raccourci avec le temps en “Borma“ pour finalement donner Bormes. Bormes est donc à l’origine un petit village de pêcheurs. La plaine est un lieu d’échanges commerciaux.
Les Ligures venaient en effet acheter : le sel des salins d’Hyères, le plomb argentifère du cap Bénat et des bormettes et le fer de Collobrières.

Mais cette prospérité ne va pas être sans conséquence : la population va en effet être fréquemment soumise au pillage des pirates, en particulier des sarrasins.
Les habitants vont alors décider de se retirer du bord de mer et de venir s’installer sur la colline à l’emplacement actuel du village, d’où ils voient arriver l’ennemi (village = promontoire avec une vue étendue sur les eaux) et d’où ils peuvent surtout en cas d’assaut préparer une offensive. Cette migration se situe au début du 9ème siècle.

La population va tout d’abord se cacher entre les collines ; et ce n’est qu’à partir du 12ème siècle que les 1ères constructions vont fleurir sur le flanc de la colline, à l’emplacement du village actuel. On va tenter de protéger ses premières habitations par une enceinte fortifiée.